Skip Ribbon Commands
Skip to main content
NL FR EN
A
A
A

  

 Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)

  

  

Middle East respiratory syndroom (MERS)

Le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) est une maladie respiratoire virale due à un nouveau coronavirus.  Une infection à ce virus peut causer une infection sévère des voies respiratoires avec un risque élevé de décès. C’est en septembre 2012 que les premières infections par le Middle East Respiratory Syndrome coronavirus (MERS-CoV) ont été découvertes chez les humains .

Transmission

Le MERS-CoV se transmet principalement de l’animal à l'homme par contact direct ou indirect avec des dromadaires. Toutefois, une transmission de personne à personne est également possible par contact étroit.

Situation épidémiologiq​ue globale

Entre l'émergence du virus en septembre 2012 et juin 2019, 2449 cas confirmés de MERS-CoV ont été rapportés dans le monde entier, dont 845 décès. (OMS)

La plupart des cas (80%) ont été rapportés en Arabie saoudite. En 2018 et 2019, des cas sporadiques ont également été découverts aux Émirats Arabes Unis et à Oman.

 
Tous les cas rapportés en dehors du Moyen-Orient :
  • ont une histoire de voyage récent au Moyen-Orient ou
  • sont des contacts de ces patients

Risque

En Belgique, aucune infection confirmée par le MERS-CoV n'a été observée jusqu'à présent. Cependant, il y a toujours un risque limité qu’une personne infectée au Moyen-Orient voyage dans notre pays. Dans ce cas, ce sont les membres du foyer et professionnels de la santé qui s’occupent de ce patient, qui courent le plus grand risque en raison des contacts étroits et répétés.

(voir aussi ECDC Rapid Risk Assessment 2018)

La Belgique dispose d’une procédure pour la prise en charge d’un cas suspect et d'une capacité diagnostique via le centre national de référence.

Diagnostic

Les diagnostics sont effectués par le Centre National de Référence Pathogènes respiratoires (UZ Leuven). Avant d'envoyer des prélèvements, veuillez d'abord communiquer avec le CNR aux numéros suivants: 016/34.15.02 ou 0475/51.01.58 . 

Mesures 

Vous trouverez la procédure complète ici:

Procedure_MERS-CoV_update June 2018.pdfProcedure_MERS-CoV_update June 2018.pdf
 

Les voyageurs de retour du Moyen-Orient, qui développent des symptômes respiratoires, soit pendant le voyage ou jusqu'à 14 jours après leur retour, doivent consulter un médecin et signaler leur voyage.  

Les mesures suivantes doivent être appliquées dès l'identification d’un cas probable d’infection au MERS-CoV :

    1. isoler le patient ;

    2. appliquer les recommandations pour la protection du personnel traitant et soignant selon les procédures habituelles pour la transmission aérogène  (procédures standards, droplet et contact) ;

    3. prendre contact aussi vite que possible avec le médecin inspecteur de votre région (références ci-dessous). Une évaluation de la situation permettra de déterminer les mesures complémentaires à prendre.

Numéros de téléphone des inspecteurs d’hygiène : 

    • Région de Bruxelles Capitale : 0478/77.77.08 ou 02/552.01.67

    • Wallonie (AVIQ): 071/20.51.05

Durant les heures d'ouverture :

    • Antwerpen : 03/224.62.06
    • Limburg : 011/74.22.42
    • Oost-Vlaanderen : 09/276.13.70
    • Vlaams-Brabant : 016/66.63.53
    • West-Vlaanderen : 050/24.79.15
    •  
En dehors des heures d'ouverture : 02/512.93.89

Définition de cas probable d’infection au MERS-CoV

 
Patient répondant aux signes cliniques ET épidémiologiques suivants :
 
Critères cliniques :
Syndrome respiratoire aigu avec fièvre ≥ 38°C et signes cliniques, histopathologiques ou radiologiques d'affections du parenchyme pulmonaire (ex. : pneumonie, évolution vers un ARDS, etc.)*
 
Critères épidémiologiques :
Dans les 14 jours qui précèdent le début de la maladie :ans les 14 jours qui précèdent le début de la maladie :
  • transit, voyage ou séjour dans la péninsule arabique**, ou dans les pays où le MERS-CoV est connu pour être en circulation chez les dromadaires, ou où des infections chez l’homme ont récemment eu lieu*** ;
ou
  • lien épidémiologique direct**** avec un cas confirmé alors que celui-ci était malade.
 
* Les symptômes respiratoires peuvent être absents chez un patient immunodéprimé et l’infection peut se présenter sous forme de diarrhée.
 
** Cette zone couvre l’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis, Oman, la Jordanie et le Yémen.
 
*** Pays avec au moins 1 infection confirmée en 2019 : Arabie saoudite et Oman.
 
**** L’existence d’un lien épidémiologique direct peut supposer :
  • une exposition nosocomiale chez une personne :
o qui a prodigué des soins à un patient infecté par le MERS-CoV ;
o qui a travaillé avec professionnels de la santéinfecté par le MERS-CoV ;
o qui a visité ou a résidé dans l’entourage proche d’un patient infecté par le MERS-CoV.
ou
    • Tout contact étroit avec un cas confirmé :
o travailler à proximité immédiate ou être assis dans le même local qu’un cas confirmé ;
o voyager (tout type de transport) ;
o vivre dans le même foyer.
 

Définition de cas: infection confirmé par le MERS-CoV

 
Personne présentant une infection  par le MERS-CoV confirmée en laboratoire:
 
• analyse RT-PCR positive pour au moins deux cibles génomiques.
 
• analyse RT-PCR positive pour une cible positive unique et le séquençage d’un second segment cible.
 
• sérologie : séroconversion dans 2 échantillons avec au moins 14 jours d’intervalle, par test de dépistage (ELISA, IFA) et test de neutralisation du virus.

Conseils aux voyageurs

Affaires étrangères: conseils aux voyageurs

OMS: Dépliants pour les péléeins (Hadj) : français anglais arabe


Last modified: