Skip Ribbon Commands
Skip to main content
NL FR EN
A
A
A

  

 Epidémie de peste à Madagascar

  

  

​La Peste 

La peste est une zoonose causée par une bactérie : Yersinia pestis. Cette zoonose touche essentiellement les rongeurs sauvages par l’intermédiaire des puces qui les parasitent. La peste se transmet à l’homme par piqûre de puces infectées, par contact direct lors de la manipulation d’hôtes infectés ou encore par inhalation. La peste peut se présenter sous trois formes différentes : bubonique, septicémique ou pulmonaire. C’est une maladie grave qui, sans traitement rapide, entraine une mortalité très élevée, de l’ordre de 30 à 100 %. Lorsque le diagnostic est précoce et que le traitement antibiotique est instauré rapidement, la létalité diminue à moins de 15 %. La forme pulmonaire, toujours létale à défaut de traitement précoce, est particulièrement contagieuse et peut être à l’origine d’épidémies sévères, la transmission interhumaine se faisant via des gouttelettes en suspension dans l’air.

Situation épidémiologique

Une épidémie de peste sévit à Madagascar depuis le 23 août 2017. En date du 12 octobre 2017, 560 cas et 57 décès (taux de mortalité 10,1 %) ont été rapportés, dont 394 cas de peste pneumonique, 143 cas de peste bubonique, 1 cas de peste septicémique et 22 cas de peste indéterminé.

Actuellement l’épidémie est répandue dans plusieurs régions du pays soit 20 districts du centre, de l'est et du nord de Madagascar.

 

Evaluation du risque

La peste reste endémique dans de nombreux pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique et des flambées épidémiques récurrentes et ré-émergentes ne sont pas inattendues.

Le caractère préoccupant de l’épisode épidémique à Madagascar est lié à la forte proportion de peste pneumonique. Si un cas probable lié au voyage a été identifié aux Seychelles, l’OMS considère que le risque pour les voyageurs se rendant à Madagascar est très faible.

Mesures de préventions pour les voyageurs en zones touchées

Aucune restriction de voyage ou de commerce avec Madagascar sur la base des informations disponibles n’est préconisée.

Il est recommandé d’informer les voyageurs à Madagascar sur la maladie et les mesures de protection individuelles nécessaires.

Les mesures pr��ventives pour les voyageurs dans les zones endémiques de peste incluent:

-        ​Utilisation de protection personnelle contre les piqûres de puces. Madagascar étant une zone endémique du paludisme, l'utilisation de répulsifs contre les moustiques protégera contre les piqûres de puces;

-        Éviter le contact direct avec des animaux malades ou morts;

-        Éviter les contacts étroits avec des malades, en particulier avec des patients diagnostiqués ou présentant des symptômes compatibles de peste pneumonique ;

-        Éviter les zones bondées où des cas de peste pneumonique ont été rapportés récemment;

-        Les voyageurs revenant de Madagascar et présentant des symptômes suggestifs ou compatibles avec la maladie (fièvre, lymphadénopathie douloureuse) doivent  informer leur médecin de leur voyage à Madagascar (de 1 à 7 jours après le retour).

Selon l'OMS, le traitement prophylactique n'est recommandé que pour les personnes qui ont été en contact étroit avec des cas de peste ou qui ont connu d'autres expositions à haut risque telles que des piqûres de puces ou un contact direct avec des liquides corporels ou des tissus d'animaux infectés.

Cas suspect 

En cas de doute, par exemple un patient revenant du Madagascar, dans un délai de 7 jours avec des symptômes compatibles (fièvre et toux ou frissons ou douleur thoracique ou apparition soudaine d'une lymphadénite, douloureuse, etc.), il y a lieu de contacter directement les médecins des communautés :

Inspection d’hygiène de la Région de Bruxelles-Capitale : 0478/77.77.08

Cellule de surveillance des maladies infectieuses - AViQ, Région wallonne : 071/205.105

Arts infectieziektebestrijding van het Agenschap Zorg en Gezondheid,

* Heures d’ouverture :

- Anvers : 03/224.62.04

- Limbourg : 011/74.22.40

- Flandre orientale : 09/276.13.80

- Brabant flamand : 016/66.63.50

- Flandre occidentale : 050/24.79.00

​​    * Hors heures d’ouverture : 02/512.93.89

Last modified: